Carentan les marais : entre dynamisme économique et respect du passé

 

Carentan les Marais est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 10 118 habitants. Elle est devenue le 1er janvier 2016 une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Carentan-les-Marais. Elle se situe dans la Communauté de Communes de la Baie du Cotentin, au milieu de vastes marais assainis et transformés en riches prairies, au confluent de la Taute et de la Douve. La “Capitale des Marais”, aux portes de la péninsule du Cotentin et de la baie des Veys, est au cœur du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. L’histoire et les origines de la ville remontent à la période gallo romaine et ce bourg très actif sur la seule voie d’accès au coeur des marais entre Valognes et Bayeux, Carantomagos qui signifiait le “beau marché” ou le “marché de Carentos”.

 

 

 

Un port dans les marais

Carentan les Marais se situe au cœur de La Baie du Cotentin, caractérisée par de nombreuses zones de marais, de bocage, une bande littorale et quelques zones urbaines. Cette diversité résulte dans un patrimoine naturel, faune et flore réunies, d’une grande diversité, tant dans la flore que la faune.

Le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin a été créé en 1991 afin de protéger ces zones naturelles majeures. Situé sur l’axe migratoire emprunté par les oiseaux pour aller de l’Europe du Nord à l’Afrique, les Marais de Carentan constituent un lieu de halte pour des milliers d’oiseaux.

Le Port de Plaisance, d’une capacité de 330 places peut accueillir 50 visiteurs. En 2017, il obtient pour la 30e année consécutive le label « Pavillon Bleu d’Europe », qui récompense les ports de plaisance qui font de la protection de l’environnement et du milieu marin une priorité (accès à des aires de carénage sans rejets dans le milieu naturel, systèmes de récupération des eaux usées des bateaux, zones de récupération des déchets spéciaux).

 

Une ville médiévale, chargée d'histoire

Carentan est une ville médiévale comme en témoigne la présence de bâtiments historiques classés : son église, son hôtel de ville (ancien couvent), ses arcades qui seraient les vestiges d’un ancien marché couvert datant du XIV ème siècle, un superbe lavoir, et des hôtels particuliers qui auraient accueilli des personnalités comme Honoré de Balzac ou Napoléon 1er.
La Manche est un département marqué par l’histoire, notamment par le débarquement du 6 juin 1944. On retrouve divers sites du patrimoine liés au tourisme de mémoire à proximité de Carentan, tels que les plages du débarquement (Utah Beach, Omaha Beach), les musées du Normandy Victory Museum et du D-Day Experience, …

Jeunesse et dynamisme

A Carentan, ce sont plus de 3 000 enfants scolarisés qui fréquentent les établissements de qualité, aussi bien privés et publics, et participent au dynamisme de la ville.
Pour les plus jeunes, des structures d’accueil sont prévues : une crèche et un relais assistantes maternelles.
Pour les plus grands et les ados, un centre de loisirs et une maison des jeunes sont présents sur le territoire et leur proposent de nombreuses activités.
Carentan fait partie des villes avec un faible taux de chômage : de nombreuses offres d’emploi restent non pourvues, notamment dans le secteur industriel. L’activité économique se concentre dans certains quartiers : le centre-vile mais également les zones d’activités périphériques comme à Pommenauque, Blactot, le Foirail.

Un riche tissu industriel

Carentan est dotée d’un tissu industriel très riche avec des entreprises phares telles que Laudescher fabricant de plafond suspendu et d’habillage mural en bois.
Une division du groupe Cargill est présente à Baupte. C’est un site de production d’agents de texture (gélifiants, épaississants et stabilisants), essentiellement utilisés par l’industrie alimentaire, mais aussi dans des applications cosmétiques et pharmaceutiques.
Saint-Gobain a également une filiale à Carentan, il s’agit de la verrerie Aurys spécialisée dans la transformation de verre plat.
La SIPD (Société Industrielle de Produits Diélectriques) fabrique des fils, câbles et cordons pour les télécommunications, la pétrochimie, …

Et bien entendu, l'agro alimentaire...

Les Maitres Laitiers du Cotentin réalisent la production de produits laitiers frais, fromages à pâtes pressées, beurre AOP, crème et lait UHT sur trois sites de production.
La confiserie Dupont d’Isigny produit une gamme de bonbons et caramels fabriqués en perpétuant les techniques ancestrales.
C’est aussi à Carentan, au sein de l’entreprise Alliance Océane, que le surimi Coraya est fabriqué, dans un site de production implanté depuis des dizaines d’années. Parmi d’autres entreprises du secteur, on peut citer Gel Manche qui réalise la production de repas pour les hôpitaux et maisons de retraite ou encore William et James qui propose une gamme complète de saumons et truites fumés, réalisés de façon artisanale.

Loisirs et culture

La proximité du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin permet de profiter de ses 4 600 kilomètres de chemins de randonnée dont 18 sentiers pédagogiques.
Le parc se découvre aussi à vélo, à cheval mais aussi par la navigation à bord d’une barque ou en canoë.
La vie associative est très riche avec plus d’une centaine d’associations présentes sur le territoire, dont une grande partie concernant la pratique sportive dans des domaines très variés, allant de la boxe à la danse orientale.

Patrimoine religieux

– L’église Notre-Dame de Carentan : église romane du xie siècle détruite en 1443 et reconstruite en style gothique par le bailli du Cotentin, Guillaume de Cerisay. Elle fait l’objet d’un classement au titre des Monuments historiques .

– L’église Saint-Côme-et-Saint-Damien et son cimetière sont classés au titre des Monuments historiques.

– L’église Saint-Martin de Brévands et sa crypte souterraine Saint-Loup qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1954.

– L’église Saint-Hilaire dont le clocher-tour du xiie siècle est classé au titre des monuments historiques depuis le 15 juin 1954, le reste de l’édifice étant inscrit. La nef est des xviiie et xixe siècles, le chœur à deux travées gothiques du xive et une travée romane supportant le clocher-tour du xiie et le portail du xiiie.

 

 

 

– Église gothique Saint-Côme-Saint-Damien d’Angoville : Les bancs conservent les traces du sang des blessés américains et allemands qui furent soignés là alors que les combats faisaient rage en 1942.

– Église Saint-Gilles d’Houesville, avec son chœur (xvie siècle).

– Église Saint-Martin des Veys (xiie siècle).

– Chapelle Saint-Guingalois d’Auville (xive).

– Église Notre-Dame de Saint-Pellerin.

– Église Saint-Grégoire de Catz.

– Église Saint-Martin de Montmartin-en-Graignes xiie.

– Église romane Saint-Hilaire

– Église Saint-Éloi de Vierville (xve siècle), avec fonts baptismaux armoriés (xvie)

 

 

Musées

Musée du Carrefour de l’Homme Mort (Dead Man’s Corner Museum). Ce centre historique des parachutistes du jour-J est situé au carrefour de la route de Carentan à Saint-Côme-du-Mont, dans la maison même où se trouvait le QG puis l’infirmerie des parachutistes allemands. Cet édifice historique regroupe une collection d’uniformes et de matériels utilisés par les parachutistes américains de la 101e division aéroportée et par les parachutistes allemands du 6e régiment.

D-Day Experience : simulateur de vol C-47, recréant la traversée historique du 6 juin 1944.

Le Normandy Victory Museum à Catz au bord de la RN13.

Maison du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, ferme de 1952 avec une extension réalisée en 2008-2009 selon les recommandations de Haute qualité environnementale.